browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Eid Mubarak

Posted by on 5 novembre 2011

Bonjour à tous,
Je profite de cet article pour insérer un peu de culture, en rapport avec le temps libre que j’ai en ce moment.
Nous sommes effectivement en vacances en raison des jours fériés pour la fete de l’aid, plus précisément Aid al-Adha. Voici quelques explications tirées de Wikipédia:

L’Aïd al-Adha (en arabe عيد الأضحى, « fête du sacrifice »), appelé aussi Aīd al-Kabīr (العيد الكبير « la grande fête » principalement au Maghreb, par opposition avec l’Aïd el-Fitrappelé aïd el-seghir, ou petit aïd), est la fête la plus importante de l’islam. Elle a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat. Il marque chaque année la fin du hajj.

Cette fête commémore la soumission d’Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) à Dieu, symbolisée par l’épisode où il acceptait d’égorger son fils Ismaël1 sur l’ordre de Dieu (اللّه), celui-ci envoyant au dernier moment un mouton par l’entremise de l’archange Gabriel pour remplacer l’enfant comme offrande sacrificielle. En souvenir de cette soumission totale d’Ibrahim à Dieu, les familles musulmanes sacrifient un mouton ou un bélier, mais parfois d’autres animaux comme des vaches ou des chèvres, en l’égorgeant, couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque, après la prière et le sermon de l’aïd.

Selon la tradition judéo-chrétienne, c’est le second fils d’AbrahamIsaac son héritier qui a failli être sacrifié, et non Ismaël.

Mais alors pourquoi ce titre d’article ?

Eid Mubarak ou Aïd Moubarak (Persan/Ourdouعید مبارک) (Arabeعيد مبارك) est une salutation traditionnelle Musulmanne utilisée lors des fêtes de Aïd el-Fitr (La fête de la fin du jeûne de Ramadan) et de Aïd el-Adha (la Fête du Sacrifice). On peut traduire cette expression en Français du sens de « Bonne fête de l’Aïd »,.

Revenons-en à nos moutons =)
Il y a environ 15 jours nous avons profité du beau temps permanent pour faire une petite balade à pied, dont le but était de découvrir Muharraq, deuxième île du Bahrain, qui servit de capitale jusqu’en 1923. Ma balade au musée m’avait montré la multitude de maison à architecture traditionnels et de lieux plus ou moins historiques en rapport avec la culture du pays. Cette ile accueille aujourd’hui l’aéroport International.

Petit aperçu de l’itinéraire de 15km:

Petite Balade à pied

Cette balade nous a permis de découvrir plusieurs batiments au détour des petites ruelles:

Memory of the place - Bin Matar House

Une maison privée

Shaikh Isa Bin Ali Mosque

Abdullah Al Zayed House for Bahraini Press Heritage & Extension

Autre info : Le vent décoiffe, et le sable qui vole de partout, ça fait pas du bien =)

Décoiffage :D

Le point le plus éloigné par la route était le fort Arad :

Arad Fort

Il a été construit dans un style islamic typique au 15ème siècle, avant l’invasion portugaise au Bahrain en 1622. C’est le fort défensif le plus compact, et permet par sa position d’avoir une vue d’ensemble sur les multiples passages maritime de Muharraq.

Nous avons contourné toute la journée le souq de Muharraq, qui ferra sans doute l’objet d’une nouvelle balade.
J’espere vous avoir fait découvrir quelques petites choses aujourd’hui =)
@bientot
Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *